Agnès Redon, intervenante dans le cursus à distance de l'ESJ Paris

Agnès Redon

J’enseigne depuis 2014 pour l’option EAD de l’ESJ. Je pense que l’atout principal de cette formation est la flexibilité dans son emploi du temps : tout comme les journalistes pigistes, l’enseignement à distance encourage les étudiants à se forger une autonomie dans le travail et à respecter les dates de livraisons (pour les TP). L’autonomie et la rigueur sont des qualités essentielles à un journaliste pigiste, encore plus que pour un journaliste permanent qui travaille en rédaction.

Lire la suite

Eloge Mbaihondoum nous fait par de son expérience en EAD !

ead4

J'ai choisi l’enseignement à distance de L’ESJ Paris pour me professionnaliser. Après une licence en communication, je suis toujours resté sur ma soif de quelque chose de concret. Néanmoins j’ai dû par la suite plutôt intégrer le monde professionnel, travaillant aujourd’hui comme chargé de communication au sein d’une organisation internationale au Tchad. Passionné et motivé, j’ai toujours voulu aller à rencontre de nouveaux défis dans ma carrière.

Lire la suite

Suivre des cours de journalisme à l'ESJ Paris, depuis Tokyo ? Florent Guérout nous raconte

florent

 Je suis expatrié au Japon depuis un an et j’ai voulu profiter de cette occasion pour me réorienter professionnellement. Un bilan de compétences m’a permis de confirmer que, comme je le pressentais, le métier de journaliste était tout indiqué pour moi. Il y a évidemment des écoles de journalisme à Tokyo, mais les cours y sont dispensés en japonais : ne parlant pas ou très peu la langue j’étais dans une impasse.

Lire la suite

"Ma passion de jeunesse" : devenir journaliste à 50 ans par Christophe Penaguin

christophe

Je suis un vieil étudiant puisque je vais fêter mes 50 ans cette année. Quand j’avais 20 ans, j’ai longuement hésité entre le journalisme et l’enseignement. J’ai finalement opté pour ce dernier mais, en toute franchise, je n’ai jamais été sûr d’avoir fait le bon choix. Finalement, après 25 ans d’enseignement en lycée, j’ai réfléchi à une possible reconversion. Ma « passion de jeunesse » m’est alors revenue à l’esprit. Même si devenir journaliste à 50 ans passés s’avérera sans doute difficile, suivre des études de journalisme me donnera au moins la satisfaction de m’en être donné les moyens. 

Lire la suite

Maxime Delahousse, promotion 2019/2020 nous raconte son expérience !

maximeead

Je m'appelle Maxime Delahousse, je vis à Paris et suis inscris en première année EAD à l'ESJ de Paris. Titulaire d'un diplôme d'état d'assistant social, je suis employé dans une association et j'ai pour missions d'orienter et réinsérer les personnes porteuses de handicap dans le monde professionnel grâce à des formations. 

Lire la suite

La reconversion de Léa Fontana, depuis chez elle !

léa

 

J'avais déjà un master dans l'enseignement quand j'ai postulé à la formation en EAD de l'ESJ Paris. Je ne m'épanouissais pas du tout dans mon travail et j'ai voulu me réorienter vers une activité qui me plaisait et me correspondait réellement. Le journalisme était dans un coin de ma tête depuis longtemps mais je n'avais jamais osé me lancer à cause d'idées préconçues (nécessité de faire une prépa, d'emménager à Paris, de contracter un gros emprunt...). Finalement, en faisant des recherches sur internet, j'ai découvert la formation à distance que proposait l'ESJ et toutes mes barrières se sont levées. La formation à distance m'a permis de concilier études et travail et d'ainsi pouvoir m'assurer un revenu et une certaine liberté : on peut étudier de partout, tant que l'on dispose d'une connexion internet. 

Lire la suite

Mon témoignage à l’ESJ PARIS – Fanny Jacob

fead

J’ai toujours voulu travailler dans la communication et l’information, ce qui me plaît particulièrement avec le journalisme est la recherche, l’analyse puis la transmission. J’écris beaucoup également, depuis toujours, ça a donc toujours été logique pour moi. Je suis allée en Lettres Modernes avant de changer de voie et d’aller à l’ESJ Paris, j’étais en décrochage scolaire.

Lire la suite

Allier travail et passion : Le témoignage de Lisa Marie Marques

Lisa Marie Marques

Après un diplôme en école de commerce et quatre années d'expatriation à Hong Kong, j'ai décidé de rentrer en France. Quelques mois après mon retour, et un nouveau job dans le domaine commercial pour un média, je réalise que je ne me sens pas à ma place, ou plutôt pas au bon étage... Me tourner vers le journalisme m'apparait comme une évidence. J'ai la sensation de retrouver mon chemin après avoir pris des routes escarpées. Je décide de me lancer, de me reconvertir. Mais bien-sûr, avant d'envisager de pratiquer ce métier, je dois l'apprendre. 
 

Lire la suite

Dernières vidéos