Ophélie Duriez : « aucune branche du journalisme n’est laissée de côté »

ophélie

La formation à distance à l'ESJ Paris m'a apporté bien plus que je n'aurais pu l'espérer. Pour débuter ce témoignage, je me dois d'évoquer le contexte dans lequel j'ai découvert ce cursus.

 Dépassé par une licence de littérature et civilisation étrangère qui ne me convenait guère, mes résultats scolaires s'en voyaient fortement pénalisés et je regardais mon rêve de devenir journaliste s'échapper un peu plus chaque jour. Dans la région d’où je suis native, les Hauts de France, il n'existe pas à ma connaissance d'école dans le secteur des médias qui accepte les candidatures à partir du niveau Bac, il me fallait donc absolument valider ce Bac+3. C'est au cours de ma troisième année de licence, qu'un beau soir, après des heures de recherche intensive sur internet, j'ai trouvé la formation à distance à l'ESJ Paris accessible dès BAC+2.

Convaincu que c'était ce qu'il me fallait, la suite s'est très vite enchaînée. J'ai quitté mon université quelques jours plus tard, en mars 2019 et en avril je débutais déjà le cursus. Les enseignements que j'ai pu suivre ont été divers et variés, j'ai notamment apprécié l'aspect pratique. En effet chaque semaine des exercices nous sont demandés, cela peut être un article, la réalisation de photographies, l'écriture d'un flash radio… aucune branche du journalisme n'est laissée de côté. Vous non plus, vous n'êtes pas laissé de côté, les professeurs, journalistes de métiers sont toujours bienveillants.

Pour ma part, si cette formation m'a apporté bien plus que je n'aurais pu l'espérer, ce n'est pas uniquement grâce aux enseignements, mais aussi par rapport à ce que j'ai pu en tirer. Auparavant, il m’était très difficile d'être prise au sérieux par un quelconque média, lorsque je désirais trouver un stage. Une chose que je n'ai plus connue depuis, à tel point que quelques semaines plus tard je devenais correspondante pour la Voix du Nord (en juin) et en septembre stagiaire à la radio Banquise FM. La formation à distance m'a apporté toute la crédibilité et la légitimité nécessaire à chacune de mes candidatures. Le coup de pouce tant attendu pour pouvoir me lancer enfin corps et âme dans ce métier des plus passionnant.

Autre avantage : le cursus permet de travailler de manière totalement autonome, on organise ses heures de travail comme on le souhaite. Et surtout, il est tout à fait possible de travailler à côté, d’effectuer de nombreux stages, d’avoir une vie de famille etc… Personnellement, cela m'a permis de débuter un contrat en service civique en janvier, toujours avec la radio Banquise FM, que je terminerai fin août. C'est une chance inestimable de pouvoir apprendre, tout en mettant directement en pratique ce qui a été vu. Un parcours d'étude classique ne pourrait le permettre. Je recommande donc vivement la formation à distance de l'ESJ Paris, elle a changé ma vie, peut-être changera t-elle la vôtre également.

 

Pin It

Dernières vidéos