Hiba Yaquot : L’enseignante la plus jeune de l’ESJ témoigne

hibayk

Je suis journaliste reporter d'images de formation et je travaille actuellement pour la chaîne panafricaine Africa 24 en temps partiel. Je fais donc du terrain, de la présentation mais également des montages de sujets TV par exemple. J'ai rejoint l'équipe enseignante de l'ESJ Paris en présentiel et à distance en octobre 2019. Cela fait de moi l'enseignante la plus jeune de tous les cursus confondus (22 ans actuellement, 23 ans en mai 2020).

 

À travers l'ESJ Paris, j'ai rencontré plusieurs personnes de différents domaines, dont un particulièrement : celui de la communication. Beaucoup de journalistes travaillent dans cette spécialité, j'ai donc entrepris une formation en ligne de Marketing digital en ayant comme premier client en mission de Community Management, l'ESJ Paris. Aujourd'hui, j'interviens pour plusieurs entreprises en freelance. Je suis donc professeure de Community Management, et en général, j'aborde tout le domaine de la communication. 

Mon objectif est d’apporter aux élèves des informations pertinentes qu'ils pourront utiliser dans leur milieu professionnel, d’où l'intérêt de cours comme celui de la création de son carnet d'adresses. Je veux pouvoir guider, à mon échelle, ces élèves pour qu'ils puissent développer leurs atouts, leurs intérêts et mieux se préparer à leur entrée au milieu professionnel. 

L'enseignement à distance, c'est l'avenir. Aujourd'hui, le monde professionnel cherche des profils expérimentés et formés. L'EAD permet de combiner les deux et donc de rentrer dans le monde du travail plus vite et plus efficacement. 

En tant que professeure, l'atout principal de l’EAD est de pouvoir échanger avec mes étudiants, leur apporter des cours pertinents et pourquoi pas, de leur donner l'occasion de découvrir le domaine de la communication, ou d'avoir un déclic, comme moi et allier les deux !  L’EAD offre par ailleurs aux élèves l’avantage de pouvoir combiner plusieurs choses à la fois. Notre temps est précieux et pouvoir libérer de ce temps pour s'investir dans une formation et s'instruire peut complètement changer l'avenir professionnel d'une personne. Je remarque d’ailleurs que les profils des étudiants en enseignement à distance sont très variés. Ils diffèrent également des profils étudiants en présentiel qui sont souvent jeunes et sans expériences dans le domaine. Les élèves de l’EAD sont souvent plus expérimentés : ils prennent plus à cœur les cours donnés et sont plus assidus. C’est un véritable atout car cette formation demande aux étudiants d’être appliqués, à l'écoute et de ne pas hésiter à demander de l'aide à leurs professeurs ! 

Comme beaucoup d’autres, je suis une personne qui travaille énormément derrière son ordinateur. Certes, il est important d'avoir un contact humain entre l'étudiant et le professeur, mais cela peut se faire grâce à plusieurs dispositifs poussés, qu'on trouve aujourd'hui sur internet, que ce soit des cours en vidéoconférence ou par des emails détaillés, le plus important est d'être à l'écoute des étudiants.  Il y a autant de motivations que d'élèves voulant devenir journalistes. Il est important de savoir se projeter car le journalisme est un vaste domaine, c'est un domaine riche, un domaine dans lequel on ne s'ennuie jamais, et je souhaite à tous les futurs élèves de ce cursus à distance découvrir ce domaine ! 

 

 

Pin It

Dernières vidéos